Edito

Accueil Conjoncture marches Conjoncture Edito

Edito novembre 2018

Nos nouvelles Perspectives Economiques et Financières du mois d’octobre ont confirmé ce que nous décrivons depuis plusieurs années concernant l’amélioration structurelle aux Etats-Unis dont la concrétisation est aujourd’hui avérée notamment sur les plans de la qualité du travail ou de l’investissement. A ce titre, les Etats-Unis sont le seul pays à avoir dans notre analyse un positionnement structurel et conjoncturel positif.

A l’inverse, la Chine conserve un positionnement négatif tant sur le plan structurel que conjoncturel. Le manque de transparence des données, ainsi que les alertes qui ont suivi les mesures prises par le gouvernement chinois et la banque centrale, nous invitent à une grande prudence sur le niveau et la qualité de la croissance chinoise. En effet, depuis l’été, le gouvernement multiplie les messages de soutien (il y en a eu plus d’une dizaine) : plusieurs mesures d’allègement de la fiscalité pour les ménages et pour les entreprises, mais aussi plusieurs baisses de taxes sur les exportations (sur une liste de près de 400 produits) et sur les importations (sur une liste de 1500 produits) ont été annoncées. La banque centrale a, de son côté, procédé à deux baisses de son ratio de réserves obligatoires depuis le mois de juin. Dans le contexte actuel, la Chine, grande perdante, peut avoir des effets impactant la zone asiatique mais aussi au niveau mondial.

Depuis début 2017, Covéa Finance est restée fidèle à un même scénario : nous sommes à l’aube d’un nouveau paysage mondial porté par la dénonciation des accords historiques multilatéraux au profit de relations bilatérales choisies, avec un risque de guerre économique. Aujourd’hui, nous sommes au cœur de cette problématique : la mondialisation, déployée depuis l’éclatement de l’URSS, est remise en cause et les contours d’une nouvelle organisation mondiale, basée sur le retour sur soi, se dessinent. Son déploiement prendra du temps et créera de la volatilité au niveau des politiques, de la géopolitique, mais aussi sur les marchés financiers.

Un autre message fort se détache de notre analyse : la qualité de la croissance américaine va soutenir la Banque centrale américaine (Fed) dans sa politique de resserrement monétaire. Face à cela, l’Europe a peu d’atout à sa disposition alors que le contexte politique reste très chaotique et que la question du Brexit n’est pas réglée. Les politiques monétaires sont pratiquement toutes en resserrement généralisé dans le sillage de la Fed. Néanmoins la Banque centrale européenne (BCE) et la Banque du Japon (BoJ) restent en retard, même si elles ont procédé à un début d’amorçage du retournement de politique monétaire.

Notre stratégie d’investissement reste inchangée, avec une préférence pour les actions en intégrant la volatilité.

Compte tenu de l’accumulation des nuages sur la sphère économique et financière (raréfaction du dollar, niveau d’endettement, valorisation des actifs), le risque d’éclatement de bulles reste bien présent et nous saurons en tirer profit au moment opportun.

 

7 novembre 2018.

Héléne Dyé,
DIRECTRICE ADJOINTE DES GESTIONS
ET DIRECTRICE GESTION TAUX, RECHERCHE ET NÉGOCIATION

 

 

 

 

Ce document est établi par Covéa Finance, société de gestion de portefeuille agréée par l’Autorité des Marchés Financiers sous le numéro 97-007, constituée sous forme de société par actions simplifiée au capital de 7 114 644 euros, immatriculée au RCS Paris sous le numéro B 407 625 607, ayant son siège social au 8-12 rue Boissy d’Anglas 75008 Paris. Ce document est produit à titre indicatif et ne peut être considéré comme une offre de vente ou un conseil en investissement. Il ne constitue pas la base d’un engagement de quelque nature que ce soit, ni une évaluation de stratégie ni aucune recommandation d’investissement dans des instruments financiers. Il contient des opinions et analyses générales et non personnalisées conçues par Covéa Finance à partir de données chiffrées qu’elle considère comme fiables au jour de leur établissement en fonction du contexte économique, mais dont l’exactitude et la validité ne sont toutefois pas garanties. Les opinions exprimées dans le document peuvent faire l’objet de modifications sans notification. Covéa Finance ne saurait être tenue responsable de toute décision prise sur la base d’une information contenue dans ce document. Ce document est la propriété intellectuelle de Covéa Finance. Toute Utilisation (définie ci-après), reproduction ou diffusion de tout ou partie du présent document devra faire l’objet d’une autorisation préalable de Covéa Finance. Le destinataire du présent document a connaissance et accepte que les données chiffrées, permettant d’établir les opinions et analyses générales et non personnalisées, peuvent être soumises à l’acquisition de droits vis-à-vis de tiers. Par conséquent, les données chiffrées ne peuvent en aucun cas faire l’objet d’une quelconque Utilisation par le destinataire du document sans l’acquisition préalable des droits nécessaires directement auprès des tiers détenteurs de ces droits. Par ailleurs, le destinataire du présent document a connaissance et accepte que Covéa Finance ne sera en rien responsable de toute utilisation faite desdites données chiffrées et assumera seul toutes les conséquences vis-à-vis des tiers détenteurs des droits associés à ces données. L’ « Utilisation » s’entend comme, et de manière non limitative, la manipulation de la donnée chiffrée, la distribution, la redistribution, l’intégration dans un système d’information ou dans des documents de tous types.

X