Accueil Conjoncture marches Tendances de marche Australie : la consommation se modère

Asie-Océanie

Australie : la consommation se modère

L’activité australienne surprend à la baisse au troisième trimestre. La consommation, principal moteur de l’économie, se modère alors que le bilan financier des ménages ne montre pas de signe d’amélioration. L’investissement ralentit également malgré le soutien d’importants investissements publics en infrastructure. Enfin, les dépenses publiques, en augmentation, apportent un soutien à l’économie. Sur l’année la croissance australienne ralentit donc pour atteindre 2,8 %.

Pour autant, l’économie australienne, qui enregistre une croissance positive depuis plus de vingt ans, demeure dynamique et devrait figurer, en 2018, parmi les pays développés affichant la plus forte croissance. Les faiblesses structurelles de l’Australie, sa forte dépendance commerciale à la Chine et aux matières premières ainsi que l’endettement élevé des ménages et son exposition au marché immobilier, demeurent toutefois des axes de faiblesse qui, s’ils venaient à se matérialiser, pourraient lourdement peser sur le dynamisme de l’économie australienne.

Produit Intérieur Brut

La consommation, bien qu’en modération, demeure, avec les dépenses publiques, le principal moteur de la croissance 

 

Télécharger

Australie : la consommation se modère PDF 468.7 Ko
X