Accueil Conjoncture marches Tendances de marche L’économie allemande au point mort sur le troisième trimestre

Europe

L’économie allemande au point mort sur le troisième trimestre

Les données d’activité dans l’industrie allemande font état d’une faiblesse sur le troisième trimestre 2018. La production manufacturière, tout comme les commandes à l’industrie, suggère une contribution négative, au mieux nulle, du secteur à la croissance de l’économie. Les perturbations dans le secteur automobile, qui représente environ 12% de l’industrie, exacerbent cette tendance. En effet, le durcissement des tests d’homologation des véhicules neufs (WLTP) à partir du 1er septembre 2018, a conduit à des ajournements de lancement de gamme, voire des interruptions de la chaîne de production durant l’été selon certains constructeurs automobiles. Ainsi les statistiques de l’association allemande de l’industrie automobile (VDA) montrent une baisse sensible de la cadence du nombre de véhicules produits entre juillet et septembre. À ce stade, les premiers signaux en juillet et août laissent donc présager un trou d’air de la croissance au troisième trimestre. Au-delà de ces perturbations de nature transitoire, le bilan de santé de l’économie allemande reste positif. Le climat des affaires favorable conjugué à un marché du travail dynamique et des salaires en amélioration permettent d’entrevoir un mieux en toute fin d’année dans un climat général pas tout à fait dénué de risques. 

Evolution de la production industrielle allemande

L’industrie allemande se replie pour le troisième mois d’affilée. La production d’automobile pèse nettement sur l’activité au 3ème trimestre

 

X