Accueil Conjoncture marches Tendances de marche Allemagne : Une économie aux deux visages

Europe

Allemagne : Une économie aux deux visages

Après une fin d’année 2018 difficile, l’économie allemande a repris des couleurs au premier trimestre 2019 en progressant sur la période de 0,4%. La tendance annuelle demeure néanmoins dégradée avec une croissance de 0,7%. La résilience de l’économie allemande s’explique avant tout par la nette accélération de la consommation des ménages mais aussi par la bonne tenue de l’investissement. Par secteur, ce sont les services ainsi que la construction qui viennent tirer l’activité au T1. En revanche, l’industrie accuse un léger recul sur la période. Une rotation sectorielle semble donc se dessiner alors que les facteurs adverses pénalisant le secteur manufacturier peinent à se dissiper. Dès lors deux questions se posent : le secteur manufacturier montre-t-il des signes d’amélioration? Si ce n’est pas le cas, le secteur des services et la consommation seront-ils en mesure de soutenir durablement l’économie allemande ? Les premiers indicateurs d’activité et les éléments d’enquête à notre disposition témoignent d’un prolongement de la faiblesse du secteur manufacturier. La consommation bénéficie d’éléments structurels favorables du côté de l’emploi et des salaires mais montre des signes de modération, ce qui suggère tout de même un ralentissement de l’économie allemande au deuxième trimestre.

Enquête IFO : Climat des affaires

Au mois de mai, le climat des affaires dans le secteur manufacturier demeure dégradé tandis que celui du secteur des services, encore élevé, se replie

Téléchargement

Allemagne : Une économie aux deux visages PDF 522.73 Ko
X