Accueil Conjoncture marches Tendances de marche BCE : un biais plus accommodant sur fond d’incertitudes

Europe

BCE : un biais plus accommodant sur fond d’incertitudes

La Banque centrale européenne adopte un discours légèrement plus accommodant en juin en procédant à une nouvelle extension de ses indications prospectives sur la trajectoire des taux d’intérêt : les taux directeurs resteront ainsi à leurs niveaux actuels au moins pendant le premier semestre 2020 (contre décembre 2019 auparavant). Le Président de la BCE, Mario Draghi, a par ailleurs précisé que le Conseil des gouverneurs se tenait prêt à utiliser tous les outils possibles si les risques pesant sur l’économie mondiale (tensions commerciales et Brexit notamment) venaient à se matérialiser. La BCE maintient toutefois ses estimations de croissance quasi-inchangées et M. Draghi estime que le risque de récession demeure très faible. Enfin, le comité de politique monétaire a précisé les modalités de la troisième série d’opérations trimestrielles de refinancement de long terme ciblé (TLTRO III). Ces dernières fonctionneront sur le même modèle que les précédentes, avec un taux d’emprunt différencié pour les banques dont la production de prêts atteindra un certain seuil. Les taux appliqués seront toutefois légèrement moins favorables puisqu’ils seront ajustés d’une prime de 10 points de base. La mise en place d’un système de palier du taux de dépôt (« tiering ») n’a finalement pas été retenue.

Modalités des nouvelles opérations TLTRO3

Les taux d’intérêt appliqués aux nouvelles opérations de refinancement de long terme ciblé seront légèrement moins favorables que lors des opérations précédentes.

X