Accueil Conjoncture marches Tendances de marche Chine : Ralentissement confirmé

Asie-Océanie

Chine : Ralentissement confirmé

Les données de mi-année (si l’on en croit les statistiques officielles chinoises) attestent du tassement conjoncturel de l’activité à 6,2% en rythme annuel au T2 2019 (contre 6,4% au T1 2019) en lien avec le ralentissement du commerce mondial et le conflit commercial avec les Etats-Unis. Malgré des signes positifs (ventes de détail, production industrielle), leur amélioration reste fragile et à confirmer du fait d’éléments exceptionnels. A ce titre, l’accélération des nouveaux flux de financement par la PBOC confirme le besoin de soutiens plus durables pour stabiliser la croissance, la faiblesse de la demande intérieure ne compensant pas encore la dégradation de la demande extérieure. En outre, avec les tensions commerciales prégnantes et dans l’attente des effets à venir des mesures de relance du gouvernement, la Chine accélère le processus de libéralisation financière. Cette plus grande ouverture financière souligne la difficulté des autorités à gérer le ralentissement conjoncturel actuel. Enfin, de nouveaux assouplissements monétaires sont attendus afin d’absorber le choc extérieur en cours. Dans un contexte d’incertitudes globales et d’endettement excessif, il convient de conserver une grande vigilance vis-à-vis de l’économie chinoise.

Croissance du PIB

Face au choc externe en cours, l’activité chinoise poursuit son ajustement conjoncturel, dans un contexte de ralentissement structurel de la croissance

Téléchargement

Chine : Ralentissement confirmé PDF 521.49 Ko
X